NOUVELLES

Élection partielle : débat à trois dans Labrador

23/04/2013 11:51 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT

Les trois principaux candidats à l'élection partielle fédérale au Labrador ont croisé le fer pour la première fois, mardi soir. Environ 200 personnes ont assisté à l'échange, qui était organisée par une radio privée et diffusé en direct sur ses ondes.

Un texte de Marilyn Marceau

C'est à Happy Valley-Goose Bay, sur la scène du centre culturel Lawrence O'Brien (nommé en l'honneur d'un ancien député libéral décédé) que le seul débat à trois de la campagne a eu lieu.

Le débat était d'ailleurs très attendu par les électeurs de la circonscription.

Le néo-démocrate, Harry Borlase, en était à sa première expérience de débat, tandis que la candidate libérale Yvonne Jones est une politicienne de longue date sur la scène provinciale. Le député sortant, le conservateur Peter Penashue y a aussi participé. 

C'est à cause de lui qu'une élection partielle a été déclenchée au Labrador. L'ancien dirigeant innu a démissionné après avoir reconnu que son équipe avait accepté des dons inadmissibles représentant des milliers de dollars, durant la campagne électorale de 2011.

Mais étonnamment, le sujet n'a presque pas été mentionné au cours du débat. Vers la fin, la libérale Yvonne Jones lui a lancé une flèche en déclarant que les Labradoriens ont besoin d'un député avec un bon sens de l'éthique.

Le conservateur Penashue lui a rappelé qu'elle avait aussi des torts. L'ancienne députée provinciale a déjà fait de la double facturation. C'est faux, a répliqué Yvonne Jones, qui, après le débat, a expliqué que c'était une erreur qui a été remboursée.

Au cours de débat d'une heure, le néo-démocrate a tenté de s'imposer comme la voix du changement. La libérale a quant à elle misé sur sa longue expérience comme représentante du Labrador.

Le conservateur Peter Penashue a martelé qu'il est du côté du gouvernement et qu'il aura le pouvoir de faire avancer les choses s'il est ré-élu.

Le vote aura lieu le 13 mai prochain.

Justin Trudeau est attendu dans la circonscription ce mercredi. Il s'agira de sa première sortie officielle en tant que chef du parti libéral du Canada. Il participera à une soirée ouverte au public avec la candidate locale.

PLUS:rc