NOUVELLES

Le TSX clôture inchangé après la publication de faibles données chinoises

23/04/2013 04:45 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mardi sans grand changement, les acheteurs n'ayant pas semblé enclins à s'impliquer outre mesure à la suite de la publication de nouvelles données témoignant d'un ralentissement de la croissance économique en Chine.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 0,26 point pour terminer la journée à 12 090,94 points après le dévoilement de données démontrant que le secteur chinois de la fabrication n'avait qu'à peine progressé pendant le mois d'avril.

Le marché a en outre dû composer avec les plus récents résultats de Teck Resources (TSX:TCK.B) et Rogers Communications (TSX:RCI.B), que la plupart des observateurs ont jugés décevants.

Les marchés américains ont aussi connu un bref instant de panique en début d'après-midi, après que des pirates se soient emparés du compte Twitter de l'agence de presse Associated Press pour transmettre un gazouillis trompeur rapportant un attentat sur la Maison-Blanche.

Le micromessage a fait plonger le Dow Jones d'environ 150 points, mais la moyenne a rapidement récupéré cette perte, les fausses informations ayant rapidement été démenties.

L'effet du faux gazouillis sur la Bourse de Toronto a été beaucoup moins important, son indice de référence n'ayant cédé qu'environ 30 points avant de retrouver son niveau précédent.

Le dollar canadien s'est déprécié de 0,01 cent US à 97,45 cents US.

Aux États-Unis, les solides résultats trimestriels affichés par le géant industriel DuPont, ainsi que la publication de données soulignant le raffermissement du marché de l'habitation, ont fait progresser les principaux indices boursiers. Les ventes de maisons neuves ont rebondi en mars à leur deuxième plus vive allure en trois ans.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a notamment gagné 152,29 points à 14 719,46 points. L'indice composé du Nasdaq a avancé de 35,78 points à 3269,33 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 16,28 points à 1578,78 points.

Les prix du pétrole et du cuivre ont reculé après la publication d'un rapport de HSBC faisant état d'un ralentissement de la croissance pour le secteur manufacturier de la Chine, un nouveau signe d'essoufflement de la croissance de la deuxième plus grande économie au monde.

Les données sur la Chine soulèvent des questions quant à la demande et le cours du cuivre a chuté de 4 cents US à 3,09 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. Goldman Sachs a réduit lundi ses prévisions pour le prix du cuivre dans trois, six et 12 mois, pour s'ajuster à l'important désinvestissement des deux derniers mois.

Le secteur de l'énergie du parquet torontois a légèrement reculé mardi, le cours du pétrole brut ayant glissé d'un cent US à 89,18 $ US le baril à New York.

Le secteur aurifère a reculé d'environ deux pour cent mardi et affiche une baisse d'environ 25 pour cent depuis le début du mois. Le prix du lingot d'or s'est pour sa part contracté de 12,40 $ US à 1408,80 $ US l'once à New York.

PLUS:pc