NOUVELLES

La CSQ appelle au boycottage des concessionnaires de véhicules au Saguenay

23/04/2013 10:37 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les syndicats de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean affiliés à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) appellent leurs membres à boycotter les concessionnaires de la région dont les employés sont en lock-out depuis plusieurs semaines.

Trois concessionnaires ont décrété un lock-out le 18 février, et les 22 autres ont emboîté le pas 4 mars. Sur les 26 concessionnaires de la région, un seul n'est pas affecté par le conflit de travail.

Les négociations achoppent notamment sur les horaires de travail. Les négociations entre les deux camps sont rompues depuis le 6 février, a indiqué la partie patronale, qui n'a pas voulu commenter l'appel au boycottage.

L'organisation syndicale, qui compte 10 000 membres de plusieurs secteurs d'activité dans la région, exhorte donc ceux-ci à témoigner de leur solidarité envers les travailleurs en lock-out en évitant de franchir les piquets de grève tant que le conflit de travail ne sera pas réglé.

La présidente du chapitre régional de la CSQ, Nathalie Savard, a déclaré par voie de communiqué que «le recours au lock-out est le moyen le plus lâche auquel un employeur peut recourir pour essayer de régler une convention collective».

PLUS:pc