NOUVELLES

Grande-Bretagne: les hommes n'auront plus la priorité pour succéder au trône

23/04/2013 05:34 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT

LONDRES - Un projet de loi qui mettra fin à une règle britannique, vieille de plusieurs centaines d'années, donnant la priorité aux garçons dans la succession au trône a été approuvée par la Chambre des lords et doit maintenant obtenir l'aval de la reine Élizabeth II.

Ce changement veut donc dire que, si le prince William et son épouse, Kate Middleton, ont une fille en premier, celle-ci pourra devenir reine sans qu'aucun jeune frère ne passe devant elle.

Cette loi permettra aussi à un héritier du trône de marier une personne catholique, même si les catholiques n'ont toujours pas le droit de régner en Grande-Bretagne.

Traité rapidement par le Parlement, le projet de loi a été approuvé lundi par la Chambre des lords après une troisième et dernière lecture.

Le gouvernement britannique veut changer les règles actuelles, qui remontent à l'Acte d'établissement de 1701, avant la naissance du premier enfant du couple royal prévue pour juillet. Le bébé sera troisième dans la succession au trône après William et son père, le prince Charles.

Le fait d'être enceinte n'a pas empêché la duchesse de Cambridge d'accepter de nombreux engagements. Mardi, elle a visité une école primaire de Manchester afin de lancer un nouveau programme de counseling et a discuté avec les employés d'un organisme oeuvrant auprès des jeunes qui souffrent de problèmes de santé mentale.

PLUS:pc