NOUVELLES

Des affrontements font au moins 23 morts en Irak

23/04/2013 06:59 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Au moins 23 personnes ont perdu la vie dans le nord de l'Irak quand des affrontements ont éclaté entre les forces de l'ordre et des manifestants sunnites.

Des dizaines de personnes ont aussi été blessées.

Les affrontements se sont produits dans la ville de Hawija, à 240 kilomètres au nord de Bagdad. Cette municipalité majoritairement sunnite a été le théâtre de plusieurs manifestations antigouvernementales.

Le ministère de la Défense affirme que les soldats ont donné ordre aux manifestants de se disperser avant de procéder à des arrestations. Ils auraient aussi saisi une multitude d'armes, allant des épées aux fusils d'assaut.

Le ministère de la Défense ajoute que les soldats ont été attaqués par les manifestants.

La réaction à cette violence n'a pas tardé. Plus tard pendant la journée, des militants ont attaqué deux postes de l'armée dans la ville voisine de Rashad, menant à la mort de six d'entre eux. Sept autres militants ont perdu la vie quand ils ont pris d'assaut des positions militaires dans la ville de Riyadh.

Dans la province sunnite d'Anbar, des manifestants sont descendus dans les rues et ont affronté la police. Des affrontements se sont aussi produits à Fallujah, où un millier de personnes ont manifesté.

Le premier ministre Nouri al-Maliki a annoncé la formation d'un comité spécial pour faire la lumière sur les événements de Hawija.

PLUS:pc