NOUVELLES

Boston: le périmètre autour du double attentat rouvert aux riverains

23/04/2013 12:06 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT

Les résidents et commerçants évacués après le double attentat du marathon de Boston ont pu regagner mardi leur quartier fermé depuis une semaine pour les besoins de l'enquête.

"J'ai vraiment hâte de rentrer chez moi", a confié à l'AFP Clare Gross qui habite depuis une semaine chez ses beaux-parents. "J'ai été évacuée en 10 secondes et les policiers ne m'ont même pas laissé le temps d'éteindre la télé! J'ai juste pu passer un tee-shirt et des chaussons".

La réouverture totale du périmètre qui s'étendait à l'origine sur une dizaine de pâtés de maison dans le quartier central de Back Bay sera achevée mardi après-midi, a précisé la mairie de Boston qui a échelonné le retour des riverains.

"Le FBI m'a accompagné il y a quatre jours dans mon bureau pour vérifier s'il n'y avait pas de bombes dans nos locaux", a raconté Ted Borash patron d'une imprimerie située à 30 mètres de la seconde explosion. Fermé depuis 8 jours, il a perdu "beaucoup d'argent". "Mais cela est secondaire", ajoute-t-il aussitôt.

Au total, 400 commerces et entreprises se sont enregistrés auprès de la mairie de Boston afin de recevoir une assistance financière, selon une représentante de l'administration interrogée par l'AFP.

Les enquêteurs ont rassemblé "énormément" d'éléments autour des deux explosions, dont les deux cocotte-minutes qui ont servi de bombes, selon le chef de la police de Boston, Edward Davis, cité par le Boston Globe.

"Il y a une semaine, notre ville a été contrainte de prendre une grande inspiration pour plonger dans un bain d'incertitude et de peurs", a déclaré le maire Thomas Menino dans un communiqué. "Vendredi quand les policiers ont annoncé au monde +Nous l'avons+, nous avons poussé un long soupir de soulagement. Maintenant, il est temps pour nous d'aller de l'avant".

Lundi 15 avril, deux bombes explosaient à quelques mètres de la ligne d'arrivée du marathon de Boston tuant 3 personnes et faisant plus de 200 blessés.

Le principal suspect Djokhar Tsarnaev a été inculpé lundi sur son lit d'hôpital et son frère Tamerlan tué lors d'une course-poursuite jeudi dans une banlieue de Boston.

rap/jca

PLUS:afp