NOUVELLES

Wall Street finit en hausse, rebondissant après sa pire semaine de l'année

22/04/2013 04:59 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

Wall Street est parvenue à rebondir lundi après avoir signé sa pire semaine de l'année, aidée par le secteur technologique et en dépit d'un mauvais chiffre sur le logement aux Etats-Unis: le Dow Jones a avancé de 0,14% et le Nasdaq de 0,86%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones Industrial Average a grapillé 19,66 points à 14.567,17 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, s'est apprécié de 27,49 points à 3.233,55 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 s'est adjugé 0,47% (+7,25 points) à 1.562,50 points.

Hésitant en cours de séance autour de l'équilibre, le marché américain s'est hissé en territoire positif en deuxième partie de séance, soutenu par les avancées "isolées de poids lourds du marché" comme le géant informatique Microsoft, a relevé Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

Microsoft a bénéficié d'informations de presse sur l'achat par un fonds d'investissement, ValueAct Capital, pour 2 milliards de dollars de titres, soit un peu moins de 1% du capital, sur la base de la valorisation boursière actuelle du groupe.

Son action, valeur à la fois de l'indice Nasdaq et S&P 500, a pris près de 3,5% lundi, finissant à un plus haut en sept mois.

De même, le premier constructeur mondial d'engins de chantier Caterpillar a progressé de presque 3%, soutenant l'indice Dow Jones, malgré l'annonce d'un bénéfice largement en deçà des attentes et d'un abaissement des prévisions pour l'année entière.

"Ces mauvais résultats avaient été anticipés par le marché", a estimé Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

De plus, "dès qu'on a une petite baisse, certains investisseurs sont à l'affût d'actions pas encore trop chères pour rentrer sur le marché", a ajouté M. Volokhine.

Le marché a aussi réagi positivement aux chiffres supérieurs aux prévisions du groupe de services pétroliers Halliburton, qui est pourtant passé dans le rouge au premier trimestre.

En début d'échanges, l'annonce d'une baisse surprise des ventes de logements anciens aux Etats-Unis en mars par l'Association nationale des agents immobiliers américaine (NAR) avait quelque peu ébranlé le marché, avant qu'il ne se reprenne.

Le marché obligataire a légèrement progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,698% contre 1,703% vendredi soir et celui à 30 ans à 2,880% contre 2,882%.

ppa/sl/lor

PLUS:afp