NOUVELLES

Total envisage d'investir 130 M USD dans l'exploration en Libye en 2013

22/04/2013 11:42 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

Le géant pétrolier français Total compte investir 130 millions de dollars en 2013 dans l'exploration de gaz en Libye, a indiqué lundi à Tripoli Bernard Avignon, directeur de la filiale libyenne de la compagnie.

Selon M. Avignon, qui s'exprimait en marge d'une conférence sur le pétrole et le gaz à Tripoli, Total envisage d'investir 130 millions de dollars en 2013 dans le forage de deux puits d'exploration dans le bloc offshore exploité par la compagnie en Libye.

Il a précisé que les travaux de forage dans le champs maritime d'Al-Jurf devraient débuter mi-mai. "Nous espérons découvrir plus de gaz. Nous avons déjà découvert du gaz dans cette zone là," a-t-il indiqué.

Total, qui exploite sur terre le champs Mabrouk, compte en outre y débuter des études sismiques "dans l'idée de faire des forages d'exploration fin 2014 début 2015".

"Nous essayons d'avoir une vision plus précise sur les parties de la concession que nous n'avons pas encore explorées", a ajouté M. Avignon.

Il a précisé par ailleurs que la production d'hydrocarbures de Total en Libye s'élève à 76.000 barils par jour au total, dont 41.000 sur le champs offshore d'Al-Jurf.

Total opère en Libye en partenariat notamment avec la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC).

Le ministre libyen de pétrole, Abdelbari al-Aroussi, a répété lundi que son pays allait accorder de nouvelles concessions fin 2013 et demander une hausse de son quota à l'Opep, fixé actuellement à 1,5 mbj. En mars, le ministre avait précisé à l'AFP que le but était d'atteindre un quota de 1,7 mbj.

La production de pétrole en Libye, qui dépassait les 1,6 million mbj, est presque tombée à zéro durant le conflit de 2011. Mais après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, elle a en quelques mois retrouvé quasiment son niveau d'avant-guerre, malgré un climat d'insécurité.

yba-ila/cnp

PLUS:afp