NOUVELLES

Syrie: plus de cent morts lors de la prise d'un village par l'armée (ONG)

22/04/2013 01:30 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

La conquête par l'armée syrienne d'une localité rebelle près de Damas a causé à l'issue de cinq jours de combats la mort de 101 personnes, dont 10 femmes et trois enfants, a rapporté lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Il y a 101 martyrs qui ont pu être identifiés à Jdeidet al-Fadl, pris entièrement dimanche par l'armée. Les victimes sont 10 femmes, 3 enfants et 88 hommes dont 24 rebelles", a affirmé à l'AFP le directeur de l'Observatoire, Rami Abdel Rahmane.

La veille, l'OSDH, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales en Syrie, avait comptablisé 80 morts, dont six femmes et trois enfant, indiquant qu'ils avaient péri dans des bombardements, des combats et des exécutions sommaires.

L'organisation avait diffusé des vidéos dans lesquelles apparaissent des corps au visage sauvagement torturé ou mutilé.

Une militante de la région de Damas a affirmé à l'AFP via Skype que plusieurs personnes avaient été frappées à la tête avant leur exécution.

Les Etats-Unis sont "atterrés" par les informations faisant état d'un nouveau "massacre" attribué aux forces du régime de Bachar al-Assad, a affirmé lundi le porte-parole de la Maison Blanche évoquant Jdeidet al-Fadl.

Jdeidet al-Fadl est proche de Daraya, fief rebelle dans la banlieue de Damas qui subit d'intenses bombardements.

Les troupes du régime syrien cherchent à tout prix à empêcher l'entrée des rebelles à Damas en bombardant intensément les poches rebelles dans la périphérie de la capitale.

kam/sk/cnp

PLUS:afp