NOUVELLES

L'Irak se prépare à l'éventuel écroulement d'un barrage syrien

22/04/2013 04:10 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

L'Irak a mis au point des plans préventifs d'urgence pour parer à l'éventualité d'un écroulement d'un barrage syrien qui a été conquis il y a deux mois par les rebelles combattant le régime de Bachar al-Assad, a indiqué à l'AFP un responsable irakien.

Ce barrage sur l'Euphrate, situé dans la province de Raqa et tombé entre les mains des rebelles en février, génère 880 mégawatts d'électricité.

"Nous avons mis au point des plans afin de prévenir les dégâts majeurs qui seraient causés par un tel incident", a indiqué à l'AFP Ali Hashem, directeur général de centre irakien de gestion des ressources hydrologiques, un service du ministère de l'Eau.

"Nous devons nous préparer à ce genre d'incident. Quand nous avons vu ce qui se passait en Syrie, nous avons mis au point nos plans", a-t-il indiqué, sans plus de précision quant à la nature de ces mesures préventives.

Il n'a pas indiqué ce qui avait déclenché les inquiétudes des autorités irakiennes dans cette zone étant relativement calme depuis qu'elle a été prise par les rebelles en février.

Achevée en 1973 après cinq ans de construction, le barrage est baptisé "Al-Thawra" (Révolution), et selon le site internet du ministère syrien de l'Eau, il ets long de 4,5 km, haut de 60 mètres et large de 512 mètres à sa base.

Sa retenue, le lac Assad, contient plus de 14 milliards de mètres cubes d'eau, à mi-parcours des 2.800 km du cours de l'Euphrate, qui coule de la Turquie à l'Irak.

mah/psr/wd/dv/cnp/cco

PLUS:afp