NOUVELLES

Les rebelles centrafricains réclament des primes

22/04/2013 12:43 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Des centaines de rebelles ayant aidé à renverser le président de la République centrafricaine se sont rassemblés, lundi, dans la capitale afin de s'assurer que le leader du pays accède à leurs demandes.

Le nouveau président centrafricain, le chef rebelle Michel Djotodia, a commencé à mettre en place son gouvernement. Ses détracteurs affirment toutefois qu'il a de la difficulté à contrôler ses hommes dans la rue.

Environ 400 combattants de la coalition Séléka se sont réunis près du palais présidentiel à Bangui, lundi, afin de réclamer les primes que M. Djotodia aurait promis de leur verser.

Une centaine d'autres se sont présentés au luxueux hôtel à partir duquel le leader rebelle dirige le pays.

Depuis qu'ils ont chassé le président François Bozizé du pouvoir en mars, les membres de la Séléka ont été accusés de pillage, de violence et de vol.

PLUS:pc