NOUVELLES

Les Etats-Unis condamnent les affrontements meurtriers au Nigeria

22/04/2013 04:19 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont condamné lundi les violents affrontements entre des islamistes et l'armée qui ont fait près de 200 morts dans une localité du nord-est du Nigeria et mis en garde les autorités contre le seul recours à la force armée.

"Les Etats-Unis condamnent les violences qui ont provoqué la mort de tant de civils innocents à Baga, dans l'Etat de Bordo", a déclaré à la presse un porte-parole du département d'Etat, Patrick Ventrell.

Les affrontements ont éclaté vendredi dans le village isolé de Baga, situé dans une région où est basé le groupe islamiste nigérian Boko Haram, responsable d'attaques sanglantes dans le nord et le centre du pays depuis 2009.

Selon la Crix-Rouge, "187 morts ont été enterrés, et 77 personnes sont hospitalisées". La moitié de la localité, soit plus de 300 maisons, a été détruite par les flammes.

Si Washington soutient Abuja dans sa lutte contre Boko Haram, les autorités nigérianes doivent comprendre que "l'extrémisme violent nécessite plus que la simple réponse sécuritaire" et doivent "répondrent aux problèmes des communités vulnérables", selon M. Ventrell.

"Elles doivent le faire d'une façon qui n'est pas forcément brutale, mais efficace et qui se concentre également sur les besoins économiques et politiques légitimes dans le nord", a-t-il estimé, tout en rappelant que Boko Haram exploitait cette situation pour recruter.

jkb/mra/jca

PLUS:afp