NOUVELLES

Le Québécois Morris Fish, juge de la Cour suprême, prendra sa retraite en août

22/04/2013 05:05 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le Québécois Morris Fish, juge de la Cour suprême du Canada, prendra sa retraite en août prochain.

Beverley McLachlin, la juge en chef du Canada, a annoncé lundi que le juge Fish a écrit au ministre de la Justice, Rob Nicholson, pour l'informer qu'il entend se retirer de la Cour suprême au terme de la session de printemps.

M. Fish a été nommé au plus haut tribunal du pays en 2003.

Il a été juge pendant près de 25 ans, dont 10 ans au sein de la Cour suprême.

Auparavant, il a siégé à la Cour d'appel du Québec. Il avait été admis au Barreau du Québec en 1964 et par la suite à ceux de l'Île-du-Prince-Édouard et de l'Alberta.

Fait notable, M. Fish a agi comme conseiller juridique spécial à la Commission d'enquête sur l'industrie de la construction au Québec, la «Commission Cliche».

Il a travaillé au sein d'un cabinet montréalais jusqu'en 1999, «Cohen, Leithman, Kaufman, Yarosky & Fish», tout en enseignant à l'Université McGill ainsi qu'à l'Université d'Ottawa.

M. Fish aura 75 ans en novembre prochain, l'âge prescrit de la retraite au plus haut tribunal canadien.

La juge en chef a déclaré lundi que son collègue lui manquera beaucoup.

«Il a servi la Cour avec sagesse et lui a apporté, ainsi qu’au Canada, une contribution considérable», a ajouté Mme McLachlin.

De son côté, le juge Fish qualifie de «privilège» d'avoir siégé à la Cour.

«Je suis aussi conscient de l'honneur qui m'a été fait ainsi que de la confiance qu'accorde le public à la fonction judiciaire au Canada», a-t-il indiqué dans un communiqué.

Parallèlement à ses études puis à sa pratique du droit, le juge Fish a prêté sa plume au quotidien The Montreal Star comme journaliste et éditorialiste (1959-1970) et travaillé comme envoyé spécial en France, en Suède, en Israël, en Grèce, à Taïwan, au Japon, aux États-Unis et en ex-U.R.S.S.

Son départ à la retraite prendra effet le 31 août.

Une autre juge québécoise de la Cour suprême, Marie Deschamps, avait pris sa retraite l'été dernier.

Pour remplacer le juge Fish, le premier ministre Stephen Harper procédera à sa sixième nomination à la Cour suprême du Canada.

PLUS:pc