NOUVELLES

Le CN affiche un bénéfice de 555 millions $ pour son premier trimestre

22/04/2013 02:40 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada s'attend toujours à connaître une solide performance en 2013, même si les difficiles conditions hivernales ont fait grimpé ses coûts au premier trimestre.

«Si l'économie reste avec nous — et je n'ai aucune indication contraire à ce sujet — nous devrions être capable de terminer l'exercice conformément à nos prévisions et de connaître une très robuste dernière partie d'année», a estimé lundi le chef de la direction, Claude Mongeau, lors d'une conférence téléphonique.

Le plus grand transporteur ferroviaire au Canada s'attend à pouvoir afficher une hausse de moins de 10 pour cent de son bénéfice par action ajusté, par rapport à celui de 5,61 $ par action engrangé l'an dernier.

Le Canadien National a légèrement surpassé les attentes en affichant un bénéfice de 555 millions $ pour son premier trimestre et un chiffre d'affaires en hausse de cinq pour cent.

En excluant un gain de 36 millions $ après impôts lié à la vente d'un segment de ligne de chemin de fer, le transporteur montréalais a réalisé un bénéfice de 519 millions $.

Le bénéfice ajusté par action du transporteur ferroviaire montréalais s'est établi à 1,22 $, ce qui est supérieur d'un cent aux attentes des analystes et supérieur de quatre cents aux résultats de l'an dernier.

En incluant les gains non récurrents, le bénéfice net du CN (TSX:CNR) s'est établi à 1,30 $ par action, comparativement à 1,75 $ par action, ou 775 millions $, au premier trimestre de l'an dernier. La société avait profité au premier trimestre de 2012 d'un gain non récurrent de 252 millions $ lié à la vente de tronçons ferroviaires dans la région de Toronto.

Le bénéfice d'exploitation a reculé de deux pour cent à 780 millions $, tandis que le ratio d'exploitation a atteint 68,4 pour cent, ce qui représente un recul de 2,2 points de pourcentage.

Le chiffre d'affaires a progressé de cinq pour cent à 2,47 milliards $, tandis que les tonnes-milles commerciales ont avancé de trois pour cent et que le nombre de wagons complets a grimpé de deux pour cent.

M. Mongeau, a expliqué que la société avait dû affronter une série de difficultés au chapitre de l'exploitation au cours du trimestre, notamment en ce qui a trait aux froids extrêmes et aux lourdes chutes de neige dans l'Ouest canadien.

«Il est clair que nous avons connu un début d'année difficile, mais nous avons maintenant une équipe plus forte puisque ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Au moment même où nous nous parlons, nous nous préparons pour l'hiver prochain», a-t-il affirmé aux analystes depuis Edmonton, où la société doit tenir mardi l'assemblée annuelle de ses actionnaires.

Le CN a en outre annoncé son intention de réaliser des dépenses en immobilisations de deux milliards $ au cours de l'exercice, soit 100 millions $ de plus que ce qui avait été annoncé précédemment.

L'action du CN a cédé lundi 84 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 97,64 $.

PLUS:pc