NOUVELLES

L'Arabie étudie la possibilité de modifier les jours du week-end islamique

22/04/2013 02:42 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

Le conseil consultatif d'Arabie saoudite a accepté lundi d'étudier une recommandation visant à modifier les jours du week-end islamique, pour les établir les vendredis et samedis comme dans les autres Etats du Golfe, a rapporté l'agence de presse officielle SPA.

Le week-end est actuellemnt fixé les jeudis et vendredis dans ce royaume ultra-conservateur.

Tous les autres Etats du Golfe ont décalé ces dernières années leur week-end afin de se rapprocher du rythme de la majorité des autres pays --où les samedis et dimanches sont habituellement chômés-- et limiter ainsi l'impact du décalage pour leur économie et leurs marchés financiers.

Composé de 150 membres désignés par le roi, le conseil consultatif, assimilé à un Parlement mais qui n'a pas le droit de légiférer, a accepté d'"étudier une modification du week-end dans les entités gouvernementales, (visant à le faire passer) du jeudi et vendredi aux vendredi et samedi", a déclaré le chef adjoint du Conseil, Fahhad bin Muatad al-Hamad, cité par SPA.

Mais de nombreux religieux dans le royaume, qui applique de manière stricte la charia (loi islamique), refusent ce changement.

La Bourse de Ryad, la plus importante du monde arabe, est ouverte cinq jours par semaine, mais seulement trois correspondent aux jours de fonctionnement des principales places financières mondiales. Même chose pour les banques et les sociétés financières.

Oman a été le dernier Etat du Golfe à annoncer en avril la modification de ses jours de week-end, les faisant passer aux vendredis et samedis à partir du mois de mai.

aa/ak/cco/cnp

PLUS:afp