NOUVELLES

La gardienne Kim St-Pierre se retire de la compétition internationale

22/04/2013 11:41 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

CALGARY - La triple médaillée d’or olympique Kim St-Pierre se retire officiellement de la compétition internationale.

La gardienne de 34 ans est la deuxième joueuse de l'équipe nationale à annoncer sa retraite récemment. L'attaquante sherbrookoise Sarah Vaillancourt avait fait de même la semaine dernière.

Si la décision de Vaillancourt a causé une surprise, l'annonce de St-Pierre était attendue.

L'athlète de 34 ans, de Châteauguay, a pris une année sabbatique en 2011-12, le temps d'avoir un enfant, un garçon prénommé Liam, avec son conjoint Lenny Jo Goudreau.

St-Pierre a disputé la dernière saison avec les Stars de Montréal dans la Ligue canadienne féminine de hockey, mais elle ne s'est pas alignée pour le Canada depuis le championnat du monde de 2011.

Hockey Canada doit annoncer prochainement les 27 joueuses qui seront invitées au camp de l'équipe olympique en vue des jeux 2014. St-Pierre a donc décidé qu'il était temps de faire connaître ses plans d'avenir.

«Après avoir été membre de trois équipes olympiques et avoir participé à neuf championnats du monde, je crois avoir accompli tout ce que je voulais, a confié St-Pierre à La Presse Canadienne. C'est pourquoi je me retire avec le sourire aujourd'hui.»

St-Pierre a remporté l'or olympique en 2002, 2006 et 2010. Elle a été la gardienne partante au championnat du monde de 2001 à 2008 et nommée la meilleure gardienne du tournoi en 2001 et 2004. En neuf présences au championnat du monde, elle a raflé l'or à cinq reprises.

Mais sa performance de 25 arrêts en finale du tournoi olympique 2002 demeure le fait saillant. Le Canada a gagné la première médaille d'or olympique de l'histoire du hockey féminin lors d'une victoire de 3-2 aux dépens des États-Unis. Ce gain avait mis fin à une séquence de huit revers du Canada contre les États-Unis.

«Les Jeux olympiques de 2002 seront sans doute toujours le moment que je chéris le plus de ma carrière, a-t-elle ajouté. D'être capable de revenir après huit défaites d'affilée contre les Américaines, de les battre en finale et d'obtenir ma première médaille d'or, je pense que ce sera toujours mon plus beau souvenir de mes années avec Équipe Canada.»

St-Pierre vient au premier rang des gardiennes canadiennes pour le nombre de matchs joués (83), de victoires (64) et de jeux blancs (29). Elle a subi seulement 10 défaites.

St-Pierre s’est jointe au programme national féminin en 1998.

Elle a également connu une brillante carrière au circuit Sport interuniversitaire canadien avec l’Université McGill. Elle a disputé quatre saisons avec les Martlets, l’équipe féminine, et une avec l’équipe masculine, devenant alors seulement la deuxième femme à jouer pour une équipe universitaire masculine au Canada.

PLUS:pc