POLITIQUE

Visite de la reine: plusieurs Canadiens ont démontré leur opposition

22/04/2013 06:21 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT
AP
FILE - In this Tuesday, Dec. 18, 2012 file photo, Britain's Queen Elizabeth II looks up and waves to members of staff of The Foreign and Commonwealth Office as she ends an official visit which is part of her Jubilee celebrations in London. Queen Elizabeth has been taken to the King Edward VII hospital in central London suffering from gastroenteritis, Sunday, March 3, 2013. A palace spokesman said she was expected to stay in hospital for two days and all engagements for this week will be either postponed or cancelled.(AP Photo/Alastair Grant Pool, file)

Le député néo-démocrate Pat Martin n'est pas le seul Canadien pour qui la monarchie est démodée et stupide.

Selon des documents obtenus par le Huffington Post en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, bon nombre de Canadiens partagent cette opinion et ne se sont pas gênés pour le laisser savoir à leurs députés.

«J'ai lu dans le journal que votre gouvernement s'apprêtait à dépenser 7,5M$ pour souligner les 60 ans de règne de QEII, et je n'ai pas pu m'empêcher de vous dire à quel point je trouve cette histoire de monarchie complètement ridicule. Le journal vous citait lorsque vous avez mentionné le "dévouement pour notre pays" de la reine âgée de 85 ans. Dévouement pour notre pays???? Quel tas de bêtises!», écrivait un retraité. «Votre gouvernement et sa déférence apparemment sans bornes à la monarchie m'enragent, tout simplement; la majorité des citoyens canadiens ont très peu d'intérêt pour cette institution hautement antidémocratique qui est en violation directe de notre Charte des droits et libertés.»

«Bonjour, je suis tout à fait contre le fait d'envoyer des photos gratuites de la Reine aux citoyens. Apprenez donc à mieux gérer notre argent», s'indignait un autre contribuable.

Plusieurs dizaines de lettres manuscrites et de courriels ont été obtenus par le HuffPost, et ils ne représentent qu'un petit échantillon des messages reçus en 2011 par le premier ministre Stephen Harper, le ministre du Patrimoine James Moore, le ministre de la Défense Peter MacKay ainsi que le secrétaire canadien de Sa Majesté la reine, Kevin MacLeod. Presque tous déplorent l'apparente obsession conservatrice pour la monarchie britannique.

Néanmoins, plusieurs saluent la décision du gouvernement et croient même qu'on devrait en faire plus.

En 2011, Ottawa a prévu un budget de 7,5M$ pour souligner le jubilé de diamant de la reine. Une tournée royale du prince de Galles, Charles, et de la duchesse de Cornwall, Camilla, allait quant à elle coûter environ 2M$ et les provinces où se rendrait le couple royal -- Nouveau-Brunswick, Ontario et Saskatchewan -- devaient défrayer une partie des coûts de la visite.

Pour la plupart des gens qui ont pris la peine d'écrire, les sommes encourues étaient beaucoup trop importantes.

«Nous avons des autochtones qui vivent dans la dèche, des centaines de milliers de chômeurs; trop de gens vivent dans la pauvreté. Voilà où vous devriez dépenser cet argent», écrivait un citoyen aux ministres Moore et Harper ainsi qu'au député libéral Ted Hsu et à la chef par intérim du NPD, Nycole Turmel.

Un autre citoyen invitait, en décembre 2011, le député conservateur Merv Tweed à cesser de jouer à l'autruche.

«Monsieur, je viens de lire ce qu'allait nous coûter la semaine du jubilé pour le 60e anniversaire du règne de la reine. Ça m'a dégoûté et donné envie de vous renier, vous et votre parti», écrivait-il. «Si vous et vos collègues croyez vraiment que c'est ce que désirent les Canadiens, vous vous fourvoyez et êtes complètement déconnectés de la réalité. Je ne vous félicite pas pour vos efforts afin de sortir notre pays de la dette.»

Inutile de dire que les Québécois étaient particulièrement irrités des dépenses fédérales pour la monarchie.

«Je viens de prendre connaissance de l'intention de votre gouvernement d'offrir un cadeau TRÈS ROYAL à Sa Majesté pour célébrer son 60e anniversaire de règne... Je regrette, mais je ne suis pas d'accord du tout avec votre intention. Cet argent serait beaucoup mieux dépensé si on l'investissait dans la construction de logements sociaux ou encore en santé. En pleine récession, croyez-vous vraiment que cette décision soit logique?»

«Vous avez l'air de croire que les Canadiens ont donné à votre gouvernement "un mandat clair" de dépenser des millions pour célébrer votre souveraine. Je suis désolé, mais ici, au Québec, une des provinces du Canada, vous n'avez pas reçu un tel mandat», écrivait un autre citoyen aux ministres Moore, Maxime Bernier et Christian Paradis. «L'argent dépensé pour le jubilé est tout aussi mal dépensé que les 70 millions $ dépensés pour commémorer la guerre de 1812 contre les États-Unis. Je vous invite à vous arrêter deux minutes sur le véritable sens du mot "démocratie", car 40% du vote ne vous permet pas de prétendre que vous représentez LA population de ce pays.»

Selon un autre citoyen, la monarchie est un concept complètement dépassé. «Nous sommes Canadiens, pas Anglais.»

«Pourquoi gaspillez-vous l'argent de nos impôts là-dessus», s'interrogeait une autre personne. «Je suis convaincu que la reine a les moyens de payer pour son propre party d'anniversaire.»

Une lettre type préparée pour le ministre du Patrimoine James Moore expliquait que «notre gouvernement a reçu un mandat clair des Canadiens pour souligner et célébrer les grands moments de l'histoire du Canada, tels que le jubilé de diamant». Selon le ministre, souligner cet anniversaire sert à démontrer l'engagement du gouvernement à honorer les institutions qui nous définissent en tant que Canadiens.

Et plusieurs Canadiens pensent effectivement que c'est une bonne idée. Une personne a suggéré que la monnaie royale canadienne devrait émettre des pièces commémoratives spéciales «incrustées de crystal Swarovski» ainsi que des billets de banque, des timbres, des médaillons pour les écoliers en plus de créer un congé férié.

«En 1953, chaque écolier canadien avait reçu un médaillon soulignant le couronnement de la reine. Il me semble qu'il serait approprié de souligner son 60e anniversaire de la même manière», écrivait cette personne.

Un autre citoyen a demandé de pouvoir rencontrer le prince Charles et Camilla. «Ils ne sont jamais venus à Sarnia. Vous devriez les inviter à passer par ici, ça serait vraiment une super journée!»

Une autre invitation : quelqu'un demandait pour sa part à ce que Charles et Camilla passent par les Maritimes lors de leur voyage.

Même le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, a écrit au premier ministre Stephen Harper pour lui demander d'ajouter sa province à l'itinéraire de la reine (on ne savait pas encore, début 2011, si elle allait visiter le Canada).

Toutefois, certaines personnes n'ont pas apprécié la visite de Charles et Camilla en mai 2012. Un citoyen s'est indigné qu'«un homme qui a dépensé 6000$ la nuit pour la lune de miel de son fils et qui a brisé son mariage de façon adultère» ne devrait pas visiter le Canada.

La reine Elizabeth II a célébré son jubilé d'argent en juin 2012.

INOLTRE SU HUFFPOST

60 ans de règne!