NOUVELLES

Accord Open Skies: fin de la grève des compagnies aériennes israéliennes (syndicat)

22/04/2013 01:06 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

La grève des employés des compagnies aériennes israéliennes qui paralysait depuis dimanche l'aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv a pris fin lundi en début de soirée à la suite d'un accord avec le gouvernement de Benjamin Netanyahu, a annoncé la centrale syndicale Histadrout.

"La grève est finie à la suite d'un accord intervenu avec le Trésor", a déclaré à l'AFP la porte-parole de la Histadrout, Dafna Cohen-Nuriel.

Selon la radio publique, le ministère des Finances a accepté de prendre en charge 98% des frais liés aux contrôles de sécurité renforcés imposés par les autorités aux trois compagnies privées israéliennes, El Al, Arkia et Israir, un des contentieux de ce conflit social.

A la suite de cet accord, la centrale syndicale a annoncé la fin du mouvement de protestation et renoncé à son projet de paralysie générale de l'aéroport Ben Gourion mardi matin.

Le gouvernement du Premier ministre libéral-conservateur Benjamin Netanyahu a ratifié dimanche l'accord "Open Skies" prévoyant un plus grand accès des compagnies européennes au marché local, ce qui a déclenché une grève des employés d'El Al, d'Arkia et d'Israir.

Les compagnies aériennes locales se sont opposées à cet accord, affirmant qu'il les pénaliserait financièrement par rapport à leurs rivales européennes et se traduirait par une vague de licenciements.

jlr/agr/cco

PLUS:afp