NOUVELLES

Syrie: l'armée prend un village où au moins 80 personnes ont péri en 5 jours (ONG)

21/04/2013 11:44 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT

L'armée syrienne a pris dimanche un village de la région de Damas où au moins 80 personnes, dont de nombreux rebelles, ont péri dans des bombardements, des combats et des exécutions sommaires, rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"L'armée contrôle totalement Jdeidet al-Fadl" au sud-ouest de Damas, a dit l'OSDH qui affirme avoir pu identifier au moins 80 morts --trois enfants, six femmes et 71 hommes dont plusieurs rebelles.

L'organisation a diffusé des vidéos dans lesquelles apparaissent des corps au visage sauvagement torturé ou mutilé.

Une militante de la région de Damas a affirmé à l'AFP via Skype que plusieurs personnes avaient été frappées à la tête avant leur exécution.

Citant des militants, l'OSDH, qui avait fait état samedi de 69 corps, a affirmé que le bilan pourrait être encore plus élevé, tout en signalant la difficulté d'identifier davantage de corps après l'entrée de l'armée.

Jdeidet al-Fadl est proche de Daraya, fief rebelle dans la banlieue de Damas qui subit d'intenses bombardements.

Les troupes du régime syrien cherchent à tout prix à empêcher l'entrée des rebelles à Damas en bombardant intensément les poches rebelles dans la périphérie de la capitale.

ser-ram/sbh

PLUS:afp