NOUVELLES

L'armée syrienne avance sur le fief rebelle de Qousseir près du Liban

21/04/2013 07:02 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT

L'armée syrienne avançait dimanche vers le fief rebelle de Qousseir dans le centre du pays, après avoir pris le contrôle de villages stratégiques environnants, ont rapporté la presse syrienne, une ONG et des militants.

Qousseir est une place forte de la rébellion depuis plus d'un an et une des plus importantes villes aux mains des insurgés dans la région de Homs, stratégique pour le régime car elle relie la capitale Damas au littoral.

"Les troupes loyalistes appuyées par des combattants du Hezbollah (libanais, pro-syrien) ont pris le contrôle d'importants villages dans la province de Qousseir", a déclaré Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Parmi eux, les bourgs d'Al-Bourhaniyé, Al-Radwaniyé et la colline de Nabi Mando qui surplombe des positions encore tenues par des rebelles.

L'armée a également sécurisé la route qui part de la frontière libano-syrienne et longe le fleuve de l'Oronte, situé à l'ouest de la ville de Qousseir.

Les combats, qui ont fait plusieurs dizaines de morts cette semaine, se poursuivent dans les alentours de ces villages.

"La situation est très mauvaise. Ils tentent de prendre le contrôle des villages entourant Qousseir, en vue de nous attaquer dans la ville", a dit à l'AFP via internet Hadi al-Abdallah, un militant antirégime basé à Qousseir.

"L'armée contrôle des villages de la province de Qousseir", a indiqué pour sa part Al-Watan, quotidien syrien proche du pouvoir, citant la prise de quatre autres villages.

"Il y a un grand changement dans la tactique militaire de l'armée, devenue plus précise en atteignant ses objectifs", a précisé le journal.

rm-ser-ram/cco

PLUS:afp