NOUVELLES

Djokovic défait Nadal en finale à Monte Carlo, brise sa séquence de 46 victoires

21/04/2013 12:31 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT

MONACO, Monaco - Le règne de huit ans de Rafael Nadal à Monte Carlo a finalement connu son dénouement dimanche lorsque l'Espagnol s'est incliné 6-2, 7-6 (1) en finale devant le favori Novak Djokovic.

Nadal avait remporté ses 46 matchs précédents à Monte Carlo — battant notamment Djokovic en finale l'an dernier —, et sa dernière défaite à cet endroit s'était produite contre Guillermo Coria il y a dix ans. Nadal a raté le tournoi en 2004 à cause d'une blessure, mais a savouré son premier titre à Monte Carlo l'année suivante.

«'Rafa', merci de me permettre de l'emporter pour une fois», a déclaré Djokovic. «Je ne peux demander une meilleure façon d'entamer la saison sur terre battue.»

Nadal a ensuite pris la mesure de Roger Federer au cours des trois finales suivantes. Ses huit titres consécutifs constituaient un record du circuit de l'ATP pour un seul tournoi.

Djokovic a affronté Nadal pour la 16e fois en finale d'un tournoi, et ils ont désormais une fiche de 8-8 dans de telles circonstances. Nadal a remporté les trois derniers duels, dont la finale des Internationaux de France l'an dernier.

Nadal n'a perdu qu'un seul set en route vers la finale — aux dépens de Grigor Dimitrov —, tandis que le Serbe en avait concédé deux. On ignorait même si Djokovic allait disputer ce tournoi après qu'il se soit tordu la cheville en Coupe Davis contre les États-Unis, il y a deux semaines.

«J'ignorais si j'allais participer à ce tournoi cette année... (c'est) la meilleure décision de ma vie», a commenté Djokovic.

Nadal semblait en voie de forcer un troisième set après avoir pris les devants 4-2 au deuxième, mais son service l'a laissé tomber. Particulièrement au 12e jeu, lorsque le Serbe l'a brisé à zéro pour reprendre le momentum avant le bris d'égalité.

Djokovic a scellé l'issue de la rencontre sur sa première balle de match, en effectuant un coup droit gagnant. Il s'est ensuite pris la tête entre ses mains et l'a levée vers le ciel en se parlant à lui-même pendant quelques secondes. L'an dernier, son grand-père est décédé durant le tournoi, et il avait néanmoins choisi de disputer la finale. Djokovic s'est ensuite écroulé au sol et a embrassé la terre battue.

PLUS:pc