NOUVELLES

Damas accuse Washington de jeter "de l'huile sur le feu"

21/04/2013 05:44 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT

Un quotidien syrien proche du pouvoir à Damas a accusé dimanche les Etats-Unis de jeter "l'huile sur le feu", après l'annonce par Washington du doublement de leur assistance directe à l'opposition lors de la réunion des Amis de la Syrie.

"La réunion des prétendus +Amis de la Syrie+ tenue hier (samedi) à Istanbul a jeté l'huile sur le feu en plein conflit syrien", écrit le quotidien Al-Watan.

"Les résultats de la réunion étaient connus d'avance, avec les déclarations américaines (...) sur la fourniture de nouvelles aides à l'opposition", ajoute le journal.

"Ces déclarations ne sont pas surprenantes, puisque Washington a choisi dès le début de la crise de prendre le parti des groupes armés en les soutenant politiquement, financièrement et militairement", selon Al-Watan.

Samedi à Istanbul, au terme d'une réunion de plus de six heures du groupe des 11 pays Amis de la Syrie, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé le doublement de l'assistance directe des Etats-Unis à l'opposition syrienne et la livraison d'équipements militaires défensifs mais non létaux.

Le montant de cette aide aux opposants au président Bachar al-Assad atteindrait désormais 250 millions de dollars. Mais sa nature reste loin des exigences de la rébellion, qui réclame des armes, faisant valoir qu'il s'agit de la seule solution pour accélérer la chute du régime de Damas.

Cette opposition a signé samedi à Istanbul un document où elle a exprimé "sa vision de l'avenir de la Syrie (...) une vision qui rejette le terrorisme, qui rejette l'extrémisme et déterminée à trouver en priorité une solution politique".

rm/ram/fc

PLUS:afp