NOUVELLES

Affaire Parsons: des modifications au code criminel seront suggérées par le premier ministre de la Nouvelle-Écosse

21/04/2013 05:15 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT
Facebook

HALIFAX - Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse a annoncé qu'il discuterait cette semaine avec le premier ministre fédéral Stephen Harper de la possibilité de modifier le code criminel en lien avec la mort de la jeune femme de 17 ans Rehtaeh Parsons.

Dans une déclaration publiée dimanche par voie de communiqué, Darrell Dexter a indiqué que ce sujet sera en tête de l'ordre du jour de la rencontre de mardi.

Vendredi, le ministre provincial de la Justice a dit vouloir criminaliser la circulation d'images intimes effectuée sans consentement.

Selon Ross Landry, cette loi s'appliquerait dans les cas où les images sont distribuées à des fins malveillantes ou sexuelles.

Mme Parsons a tenté de se suicider le 4 avril et a été débranchée des systèmes de survie trois jours plus tard.

Sa famille allègue qu'elle a été sexuellement agressée lors d'une fête par quatre adolescents en novembre 2011, et qu'une photo de l'incident a été distribuée.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) dit s'être penchée sur ces allégations, mais a conclu, en consultation avec les autorités de la Nouvelle-Écosse, que les preuves n'étaient pas suffisantes pour déposer des accusations.

La police fédérale a rouvert le dossier après avoir reçu ce qu'elle qualifie d'informations «nouvelles et crédibles».

INOLTRE SU HUFFPOST

Rehtaeh Parsons: A Life In Photos