NOUVELLES

1er marathon en Cisjordanie occupée pour promouvoir la liberté de mouvement

21/04/2013 02:17 EDT | Actualisé 21/06/2013 05:12 EDT

Une centaine de coureurs ont bravé la pluie et le vent pour participer dimanche à Bethléem au premier marathon officiel en Cisjordanie occupée, organisé pour défendre et promouvoir la liberté de mouvement des Palestiniens.

Les coureurs sont partis devant la basilique de la Nativité, où est né Jésus selon la tradition chrétienne, et ont sillonné les collines qui entourent Bethléem, traversant plusieurs camps de réfugiés, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Dans des conditions qui n'avaient rien de printanières, environ 500 coureurs, la moitié d'entre eux Palestiniens, se sont élancés à 08H00 (05H00 GMT).

Une centaine parmi eux étaient inscrits pour le marathon, 150 pour le semi-marathon et les autres pour des courses de 5 ou 10 km, ont précisé les organisateurs.

La course, intitulée "Marathon de Palestine du droit au mouvement", initiative de deux coureuses danoises, est le premier marathon conforme aux normes sportives internationales organisé en Cisjordanie, avec le concours du Comité olympique palestinien (COP).

"C'est un message pour dire que nous avons le droit de bouger et d'organiser des compétitions sportives sans entraves en Palestine", a déclaré la directrice général adjointe du COP, Etidal Abdelghani.

Les marathoniens ont dû effectuer deux fois la même boucle, les organisateurs ayant expliqué ne pas avoir pu trouver un parcours ininterrompu de 42 km à l'intérieur de la zone A, la petite portion de Cisjordanie qui se trouve sous contrôle exclusivement palestinien.

Certains coureurs portaient le keffieh traditionnel palestinien, d'autres brandissaient le drapeau palestinien et certains femmes participaient à la course la tête couverte.

Une vingtaine d'athlètes de la bande de Gaza n'ont cependant pas été autorisés par Israël à quitter l'enclave palestinienne pour participer à la compétition, avait annoncé jeudi le ministère israélien de la Défense, rappelant que ces autorisations ne pouvaient être obtenues que pour "des raisons humanitaires exceptionnelles".

Les Palestiniens ont pris les trois premières places du marathon. Le vainqueur, Abdel Nasser Awajme, originaire de Jéricho, a parcouru les 42,2 kilomètres en 3 heures, 9 minutes et 47 secondes, suivi d'un habitant de Bethléem, Motaz Masalmeh (3:23:21) et de Yahya al-Jamal (3:26:00).

"C'est formidable", a déclaré Abdel Nasser Awajme, 34 ans, à l'AFP après la course. "Je me suis entraîné pendant deux mois pour ce marathon dans les montagnes près de Jéricho", a-t-il témoigné.

"J'espère bien qu'il y aura davantage d'événements comme celui-là en Palestine", a commenté Firas al-Khatib, un autre Palestinien de Bethléem, ravi d'avoir bouclé le parcours de 10 km.

sy-jjm-dms/agr/sbh

PLUS:afp