NOUVELLES

Syrie: combats de près de la frontière libanaise, importante zone stratégique

20/04/2013 04:02 EDT | Actualisé 20/06/2013 05:12 EDT

BEYROUTH - Les troupes syriennes, appuyées par des miliciens progouvernementaux, se sont emparé d'au moins un village lors de batailles importantes dans une zone stratégique située près de la frontière avec le Liban, ont rapporté divers médias et des rebelles.

Ces affrontements sont survenus alors que des responsables américains ont affirmé que l'administration du président Barack Obama était prête à envoyer jusqu'à 130 millions $ en aide humanitaire aux rebelles qui tentent de chasser du pouvoir le président Bachar al-Assad.

Les combats dans les environs de la ville contestée de Quasir se sont intensifiés au cours des deux dernières semaines alors que l'armée syrienne, appuyée par des combattants gouvernementaux, qui eux sont soutenus par le Hezbollah, ont tenté de reprendre le contrôle de la zone frontalière.

Ce territoire, situé près de la capitale provinciale Homs, a une valeur stratégique importante puisqu'elle relie Damas à une enclave côtière où habite la minorité alaouite de Syrie, en plus d'abriter des deux plus importants ports du pays: Lattaquié et Tartous.

Le régime syrien est composé majoritairement d'alaouites, liés à l'Islam chiite, tandis que les rebelles sont principalement des musulmans sunnites.

Le Conseil de sécurité des Nations unies est dans l'impasse depuis des mois au sujet du conflit syrien, et même les tentatives les moins ambitieuses de mettre fin au conflit ont échoué.

Les États occidentaux et plusieurs pays arabes attribuent le conflit au régime du président al-Assad, tandis que la Russie insiste que les deux côtés sont à blâmer pour la souffrance de la population. Avec la Chine, elle impose son véto aux résolutions du Conseil.

PLUS:pc