NOUVELLES

Rosberg, l'élu surprise

20/04/2013 08:22 EDT | Actualisé 20/06/2013 05:12 EDT

Nico Rosberg a surpris tout le monde, et peut-être lui, en obtenant la pole position à Bahreïn. Il a devancé Sebastian Vettel (Red Bull) et Fernando Alonso (Ferrari).

C'était la deuxième pole de la carrière de Rosberg, après la Chine en 2012. Il a enregistré un chrono imbattable de 1 min 32 s 330/1000. 

« Un peu surpris, a dit Rosberg. Avant la qualif, on ne savait pas quelle voiture était la plus rapide, sur un tour. Mais c'était la récompense pour le travail effectué ce week-end. Je ne sais pas si nous aurons le rythme en configuration course, mais on va essayer. »

Il faut dire que Mercedes-Benz a beaucoup travaillé entre vendredi et samedi pour améliorer le comportement de la W04, en modifiant les réglages. Rosberg devra faire attention à la dégradation de ses pneus arrière, très exposés sur cette piste où les relances en sortie de virage taxent les gommes. 

Vettel a salué le tour parfait de son compatriote, après lui avoir cédé 25 centièmes de seconde. Le pilote Red Bull a négocié le parcours en 1:32,584.

Alonso a lui laissé tomber son denrier tour après avoir fait des erreurs dans les deux derniers virages. Il est rentré aux puits immédiatement, et  a donc gardé son troisième temps, inscrit au tour précédent.

« Ça ne servait à rien de faire un tour de plus sur ce train de pneus, au cas où on veuille l'utiliser pendant la course », a dit Alonso.  

Plus de détails à venir. 

PLUS:rc