NOUVELLES

Le ministre Peter MacKay visite une frégate française

20/04/2013 01:49 EDT | Actualisé 20/06/2013 05:12 EDT

HALIFAX - La France a présenté samedi son dernier navire de guerre au ministre fédéral de la Défense, Peter MacKay, alors que le Canada examine quel modèle adopter pour sa propre prochaine génération de vaisseaux militaires.

M. MacKay a effectué une visite guidée de l'Aquitaine, un bâtiment de 142 mètres de la classe Fremm. Il a observé les systèmes de commande et de contrôle sur le pont du navire, ainsi que sa salle des machines et son système de missiles.

Le ministre s'est dit impressionné par les consoles de communications centralisées du navire, ainsi que par son récepteur sonar et la navigation sur le pont. Il a déclaré qu'il n'avait «jamais vu un vaisseau aussi impressionnant».

Le navire du constructeur français DCNS a été lancé l'automne dernier et est à l'essai avec un équipage de 94 personnes, ce qui est moins que la moitié de l'équipage des contre-torpilleurs de la génération précédente.

L'entreprise, qui est une société d'État, fait la promotion du vaisseau comme étant plus économique à cause de son niveau élevé d'automatisation, ce qui réduit la quantité de personnel nécessaire pour une mission et qui rend les espaces de travail et de vie plus confortables.

Le capitaine de l'Aquitaine, Benoît Rouvière, a noté que le vaisseau était moins cher à manoeuvrer et que la performance de son équipage était accrue grâce aux changements apportés au design du bateau.

PLUS:pc