NOUVELLES

Inde : une fillette de cinq ans violée repose dans un état critique

20/04/2013 03:43 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

Une fillette de New Delhi, en Inde, se trouvait dans un état critique samedi après avoir été violée et torturée par l'un de ses voisins qui l'a tenue prisonnière pendant deux jours.

Selon la police, la petite âgée de cinq ans a été portée disparue lundi et retrouvée mercredi par d'autres voisins qui l'avaient entendue pleurer alors qu'elle était enfermée dans une pièce située dans le même immeuble où elle vivait avec ses parents.

Le suspect de 22 ans n'était pas sur les lieux au moment de l'arrivée des forces de l'ordre, mais il a été arrêté samedi dans l'État de Bihar, à environ 1000 kilomètres à l'est de la capitale indienne, où il avait pris la fuite après avoir laissé la fillette pour morte.

D.K. Sharma, un responsable du plus important hôpital gouvernemental de l'Inde, a déclaré que la fillette avait subi des blessures graves, dont un coup de couteau à la gorge et des morsures.

Colère dans la rue

Quatre mois après le viol et le meurtre d'une étudiante en médecine à New Delhi, un millier de manifestants se sont rassemblés dans la capitale samedi pour exprimer leur colère devant ce nouveau cas, accusant les autorités d'avoir mis trop de temps à réagir.

Les manifestations ont débuté vendredi et ont pris de l'ampleur samedi après la diffusion d'une vidéo montrant un policier qui semble gifler une manifestante.

Des rumeurs, non confirmées par la police, selon lesquelles les enquêteurs auraient offert 2000 roupies (environ 40 dollars canadiens) à la famille de la victime pour qu'elle ne porte pas plainte ont également choqué le pays.

Le ministre de l'Intérieur, Sushil Kumar Shinde, a indiqué de son côté que le gouvernement avait ouvert une enquête sur d'éventuelles négligences de la police.

PLUS:rc