NOUVELLES

Elias marque 2 buts et les Devils effacent un déficit, battent les Panthers 6-2

20/04/2013 04:01 EDT | Actualisé 20/06/2013 05:12 EDT

NEWARK, États-Unis - Patrik Elias a marqué deux buts et les Devils du New Jersey ont préservé leurs minces espoirs de participer aux séries éliminatoires dans l'Association Est en effaçant un déficit de deux filets pour finalement battre les Panthers de la Floride 6-2, samedi après-midi.

David Clarkson, dont une mise en échec retentissante a semblé sonné l'éveil des Devils après qu'ils eurent accusé un retard de 2-0, a brisé l'égalité à l'occasion du retour au jeu du joueur-étoile russe Ilya Kovalchuk. Ce dernier avait raté les 11 derniers matchs des siens en raison d'une blessure à une épaule.

Ryan Carter, Stephen Gionta et Dainius Zubrus ont aussi contribué offensivement pour les Devils, qui ont savouré une deuxième victoire de suite après avoir connu une séquence de dix matchs sans gain (0-6-4).

Marcel Goc et Brian Campbell ont riposté pour les Panthers, qui ont encaissé un cinquième revers consécutif et qui présentent le pire dossier de la LNH.

Les Devils, les champions en titre de l'Association Est, ont entamé la rencontre en sachant que s'ils s'inclinaient en temps réglementaire, alors ils seraient éliminés des séries éliminatoires.

Ils se sont compliqués la tâche après que les Panthers eurent touché la cible deux fois en 7:05 au premier tiers contre Martin Brodeur. En dépit de leur fiche pitoyable, les Panthers avaient compilé un dossier de 10-3-2 lorsqu'ils inscrivent le premier but. En contre-partie, lorsque les Devils accordent le premier filet, ils avaient une fiche peu reluisante de 3-16-6.

Mais dans cette rencontre, ces statistiques n'avaient aucune importance. Les Devils ont triomphé après avoir déjoué Jacob Markstrom quatre fois sur 17 tirs en période médiane.

Brodeur, qui n'a été confronté qu'à 13 lancers, a ensuite fermé la porte aux Panthers. Il a notamment effectué un arrêt de la jambière aux dépens de Quinton Howden sur un tir de pénalité, à 39 secondes du troisième engagement.

PLUS:pc