NOUVELLES

Wall Street, sans direction, tente de rebondir après une semaine éprouvante

19/04/2013 10:14 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

Wall Street a ouvert sans direction vendredi, hésitante en l'absence d'indicateurs économiques de taille et tentant de se reprendre à la fin d'une semaine en dents de scie, marquée par une nervosité croissante du marché: le Dow Jones cédait 0,21% mais le Nasdaq prenait 0,30%.

Vers 13H45 GMT, l'indice Dow Jones Industrial Average abandonnait 30,08 points à 14.507,06 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 9,41 points à 3.175,77 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 avançait de 0,34% (+5,21 points) à 1.546,82 points.

Wall Street avait creusé ses pertes jeudi au milieu d'une saison de résultats d'entreprises sans éclat et après des indicateurs peu encourageants pour la reprise économique américaine: le Dow Jones s'était replié de 0,56%, à 14.537,14 points et le Nasdaq de 1,20%, à 3.166,36 points.

"Bien que tout passe au second plan au regard des derniers développements à Boston", où une vaste chasse à l'homme était en cours pour retrouver l'un des suspects des attentats du marathon, après la mort dans la nuit de son complice et frère, "le marché a aussi reçu une salve de nouvelles depuis la clôture de jeudi", a souligné Patrick O'Hare, de Briefing.com.

Sur la chaîne d'informations financières CNBC et en une de nombreux sites spécialisés dans le suivi des marchés, des images de blindés et des gros titres sur la ville de Boston et sa banlieue, dont l'activité avait entièrement été mise à l'arrêt vendredi matin, occupaient en effet la première place.

Le Dow Jones était plombé par plusieurs grandes entreprises peu après la publication de leurs résultats, notamment le groupe informatique IBM, la chaîne de restauration rapide McDonald's et le conglomérat General Electric (GE).

IBM a notamment ouvert la porte à des suppressions d'emploi jeudi après des résultats inférieurs aux attentes au premier trimestre, une déception rare dans l'histoire du groupe informatique américain.

"L'expiration de contrats à terme sur les actions aujourd'hui apporte un peu de stabilité technique au marché", a noté Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Le marché obligataire reculait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 1,710% contre 1,685% jeudi soir et celui à 30 ans à 2,884% contre 2,864% la veille.

ppa/sl/lor

PLUS:afp