BIEN-ÊTRE

Une vie plus courte, la rançon de la gloire ?

19/04/2013 10:31 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

La célébrité apporte gloire et richesse, mais également, à en croire une étude publiée jeudi par des chercheurs australiens, une espérance de vie plus courte.

Les chercheurs de Sydney ont passé en revue des milliers de nécrologies publiées consécutivement entre 2009 et 2011 dans le New York Times.

Chanteurs, danseurs, acteurs et athlètes auraient tendance à vivre moins vieux (77,2 ans) que les chercheurs, écrivains, compositeurs et artistes (78,5 ans), tandis que les hommes d'affaires, politiciens et militaires vivraient le plus longtemps (83 ans).

L'étude signale cependant que les hommes représentaient la majorité des cas étudiés (813 nécrologies). Les principales causes de la mort étaient les accidents, les infections (dont le HIV) et le cancer. 

L'espérance de vie aux États-Unis est aujourd'hui de 76 ans pour les femmes et de 81 ans pour les femmes.

"Dans ces professions liées à la prestation scénique, la gloire et le succès peuvent être acquis aux dépens de l'espérance de vie", écrivent les chercheurs, qui ajoutent : "[...] la cigarette et les habitudes risquées sont connectées au succès et/ou à la mort".

jw/kc/ji/ls