NOUVELLES

Une Canadienne liée à SNC-Lavalin est libérée d'une prison mexicaine

19/04/2013 03:56 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - Une Canadienne soupçonnée d'avoir comploté pour faire discrètement entrer au pays le fils du défunt dictateur libyen Mouammar Kadhafi a été libérée de prison au Mexique après 18 mois d'incarcération, a annoncé son père vendredi.

Cindy Vanier continue de clamer son innocence, affirmant que son seul lien avec la Libye découlait de la firme d'ingénierie québécoise SNC-Lavalin, qui avait des projets dans ce pays d'Afrique du Nord.

Selon le père de Mme Vanier, la Canadienne se trouvait vendredi dans un centre administratif de l'immigration, et il s'attendait à la revoir d'ici quelques jours.

Mme Vanier, âgée de 52 ans, aurait réussi à parler brièvement à son père à l'extérieur de la prison de Chetumal, dans le sud du Mexique, lui indiquant qu'elle avait été relâchée et qu'elle était transférée dans un centre administratif.

La femme, originaire de Mount Forest, en Ontario, avait été interpellée dans le sud du Mexique en novembre 2011.

Les procureurs mexicains allèguent qu'elle a conspiré, en compagnie d'au moins trois autres personnes, en vue de louer un avion afin de faire passer Al-Saadi Kadhafi et des membres de sa famille au Mexique. Ils affirment que la tentative a avorté lorsque les pilotes ont refusé d'atterrir en secret.

La famille de Mme Vanier maintient qu'Ottawa n'a pas été informée de son incarcération avant le quatrième jour de détention, et qu'elle a été maintenue en cellule sans accusations plus longtemps que ne le permettent les lois mexicaines.

PLUS:pc