NOUVELLES

Un navire chinois toujours la proie des flammes en Antarctique

19/04/2013 05:58 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

SANTIAGO, Chili - L'incendie qui s'est déclaré sur un navire chinois dans les eaux de l'Antarctique faisait toujours rage vendredi, ont confirmé les forces armées chiliennes, qui ont dépêché un avion afin de s'enquérir de l'évolution de la situation.

Le Kai Xin a pris feu mercredi au large des côtes antarctiques. Ses 97 membres d'équipage ont été secourus par le Juvel, un navire norvégien, à environ 55 kilomètres au nord de la station de recherche chilienne Bernardo O'Higgins, près de la péninsule antarctique.

Il s'est ensuite mis à dériver — et sans capitaine à ses commandes, il zigzague dangereusement entre les glaciers. Les forces aériennes du Chili ont précisé qu'elles assuraient une surveillance constante du navire afin d'éviter un désastre environnemental.

Le capitaine Juan Marcelo Villegas, responsable de la portion antarctique du Chili, a affirmé qu'un bâtiment chinois battant pavillon panaméen, le Skyfrost, se dirigeait vers le Kai Xin afin de le remorquer avant qu'il ne heurte un glacier et ne provoque un déversement de pétrole.

Un bateau remorqueur de l'armée chilienne, le Lautaro, a également été mobilisé pour effectuer le remorquage. Il devrait normalement arriver dans le secteur dimanche, a indiqué le capitaine Villegas.

PLUS:pc