NOUVELLES

Un élu républicain lie l'attentat de Boston et la réforme de l'immigration

19/04/2013 01:52 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

En pleine traque du suspect de l'attentat de Boston vendredi, l'un des républicains les plus influents du Sénat américain a suggéré que la réforme de l'immigration actuellement en discussion au Congrès tire les leçons de l'accueil de personnes comme les frères Tsarnaev.

"Etant donné les événements de cette semaine, il est important pour nous de comprendre les trous et lacunes de notre système d'immigration", a déclaré Charles Grassley, lors de la première audition consacrée à un ambitieux projet de réforme dévoilé cette semaine.

Les deux suspects, Tamerlan Tsarnaev, mort dans la nuit de jeudi à vendredi, et son frère Djokhar, toujours en cavale, sont d'origine tchétchène et auraient pu bénéficier d'un visa d'asile aux Etats-Unis, selon plusieurs sources.

"Bien que nous ne connaissions pas encore le statut d'immigration de ces personnes qui ont terrorisé les communautés du Massachusetts, nous le saurons, et cela contribuera à mettre en lumière les faiblesses de notre système", a affirmé l'élu.

"Comment des individus peuvent-ils échapper aux autorités et planifier de tels attentats sur notre territoire? Comment pouvons-nous renforcer les contrôles sur les personnes qui souhaitent entrer aux Etats-Unis?", s'est-il interrogé.

Un collègue démocrate, Charles Schumer, lui a rétorqué qu'il ne fallait pas tirer de conclusions hâtives. "Les programmes de réfugiés et d'asile ont été renforcés de façon significative depuis cinq ans, et nous sommes beaucoup plus prudents dans le contrôle des individus et pour déterminer qui peut venir dans le pays".

ico/sam

PLUS:afp