NOUVELLES

Traité sur les armes: Pyongyang et Téhéran inquiètent l'ONU

19/04/2013 03:57 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

GENÈVE - Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité estiment que le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires est fragilisé par les velléités guerrières de la Corée du Nord et de l'Iran.

Dans un communiqué conjoint publié vendredi, la Grande-Bretagne, la Chine, la France, la Russie et les États-Unis font également la promotion d'une zone dénucléarisée au Moyen-Orient, où Téhéran entretient des relations serrées avec Moscou.

Cette déclaration met la table en prévision des pourparlers entourant le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires qui doivent se tenir à Genève. Le document a été signé en 1970 par 190 nations, mais pas la Corée du Nord et l'Iran.

Le directeur général du département chinois du contrôle des armements et du désarmement, Sen Pang, a prévenu qu'un «cercle vicieux» pourrait mener à une guerre en Corée du Nord.

PLUS:pc