NOUVELLES

Les Métis et Ottawa se rencontreront pour discuter des terres

19/04/2013 07:44 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

La Fédération des Métis du Manitoba (MMF) et le gouvernement fédéral se rencontreront le 29 avril prochain pour discuter de la suite à donner à la revendication territoriale des Métis de la province.

La Fédération a remporté une victoire contre Ottawa le mois dernier en Cour suprême dans cette bataille territoriale. Le 8 mars, la plus haute instance du pays a statué que le fédéral n'avait pas mis en œuvre de façon honorable les concessions de terres promises aux Métis manitobains, il y a plus d'un siècle, pour apaiser la rébellion menée par Louis Riel.

Ce jugement ne prévoit pas l'attribution de concessions territoriales, mais donne du poids à la MMF pour négocier un dédommagement avec le fédéral.

Le président de l'organisme, David Chartrand, qui a prononcé un discours jeudi devant 300 membres de la Chambre de commerce de Winnipeg, espère trouver un arrangement rapidement. Selon lui, la Confédération est inachevée et il reste des questions constitutionnelles. Il attend du gouvernement qu'il dresse la table des négociations.

M. Chartrand s'attend maintenant à une résolution rapide du conflit, que ce soit avec de l'argent ou des terres, et il compte sur les Canadiens, si nécessaire, pour forcer le gouvernement à trouver un arrangement. La MMF n'attendra pas que le fédéral la dédommage pour démontrer aux hommes d'affaires de la province que les Métis sont des travailleurs, a laissé savoir son président.

« Nous envoyons un message à la communauté d'affaires : nos portes sont ouvertes pour le commerce. Nous sommes environ 120 000 Métis à dépenser dans cette province », a fait valoir M. Chartrand.

Le message a été bien reçu par le président de la Chambre de commerce de Winnipeg, Dave Angus, qui a assuré que la Chambre et la MMF sont à l'aube d'une collaboration.

PLUS:rc