NOUVELLES

La Bourse de Toronto grimpe avec les cours des matières premières

19/04/2013 05:09 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse vendredi, au terme d'une semaine volatile, qui a vu le TSX accentuer son recul par rapport au début de l'année et de nouvelles craintes apparaître au sujet du rythme de la reprise économique mondiale.

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 69,21 points pour terminer la séance à 12 065,55 points. Une bonne partie de ce gain est attribuable aux titres du secteur minier, qui a affiché les plus importantes pertes cette semaine.

Sur l'ensemble de la semaine, le TSX a cédé 2,2 pour cent.

Le dollar canadien s'est déprécié de 0,03 cent US à 97,44 cents US, après la publication de données signalant une faible inflation pour le mois de mars.

L'indice des prix à la consommation de Statistique Canada a grimpé d'un pour cent en mars comparativement à l'an dernier, ce qui représente une baisse par rapport à la croissance de 1,2 pour cent de février. Le résultat de mars était inférieur aux attentes des analystes, qui misaient en moyenne sur une inflation de 1,1 pour cent.

Les marchés américains ont aussi terminé la semaine sur une note positive. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 10,37 points à 14 547,51 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 36,69 points à 3206,06 points et que l'indice élargi S&P 500 a progressé de 13,64 points à 1555,25 points.

Les résultats trimestriels d'entreprises américaines dévoilés vendredi ou tard jeudi ont cependant mitigé le sentiment des investisseurs. General Electric, IBM et McDonald's ont toutes vu leurs actions céder du terrain vendredi après la publication de résultats jugés décevants par les courtiers.

Les gains du TSX ont été essentiellement attribuables à une croissance de 2,3 pour cent du secteur des métaux de base. Le cours du cuivre a notamment perdu 6 cents US à 3,15 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York, ce qui porte sa perte hebdomadaire à 5,6 pour cent, ce qui constitue sa pire semaine depuis la mi-décembre 2011.

L'action de First Quantum Minerals (TSX:FM) a grimpé de 55 cents à 16,66 $, tandis que celle de Turquoise Hill Resources (TSX:TRQ) a gagné 49 cents à 5,82 $.

Le secteur aurifère a progressé d'environ 1,5 pour cent, le cours du lingot d'or ayant pris 3,10 $ US à 1395,60 $ US l'once à New York. Sur l'ensemble de la semaine, le métal précieux a abandonné sept pour cent et est passé sous la barre des 1400 $ US pour la première fois en deux ans. Le secteur aurifère a plongé d'environ 37 pour cent depuis le début de l'année, les producteurs d'or ayant encaissé de lourdes pertes attribuables aux fortes hausses des coûts liés à l'extraction de l'or du sol.

Le secteur aurifère du parquet torontois se trouve aujourd'hui à des niveaux qu'il a fréquentés pour la dernière fois en 2005, alors que le prix du lingot tournait aux environs des 500 $ US l'once.

Le secteur de l'énergie a été le plus grand perdant vendredi, avec un déclin de 0,4 pour cent. Le cours du pétrole brut a avancé de 28 cents US à 88,01 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a glissé de 20 cents à 28,13 $.

La Bourse de croissance TSXV s'est adjugé 6,13 points à 939,07 points.

PLUS:pc