NOUVELLES

Egypte: l'aide du Qatar ne peut être un "substitut" au FMI, selon le Fonds

19/04/2013 11:41 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

L'assistance financière de 5 milliards de dollars que le Qatar a apportée à l'Egypte ne peut être un "substitut" au plan d'aide que le Caire négocie depuis de longs mois avec le FMI, a indiqué un haut responsable du Fonds vendredi.

"Ce financement est utile mais ce n'est pas un substitut aux mesures sur lesquelles (le gouvernement égyptien, ndlr) travaille et (...) qui pourraient servir de base à un programme soutenu par le FMI quand un accord sera trouvé", a déclaré Masood Ahmed, le directeur du département Moyen-Orient du FMI lors d'une conférence de presse.

Le Qatar a récemment annoncé le déblocage de 5 milliards de dollars en faveur de l'Egypte alors que le Caire et le FMI sont engagés dans des discussions difficiles autour d'un prêt de plusieurs milliards de dollars assorti d'un programme de réformes économiques.

Un accord de principe avait été conclu en novembre pour un prêt de 4,8 milliards de dollars mais les autorités cairotes avaient suspendu le processus en décembre en raison de l'instabilité politique dans le pays, et négocient désormais avec le Fonds sur la base d'un nouveau plan.

Commentant l'état des discussions, M. Ahmed a assuré que de bons "progrès" étaient enregistrés mais n'a pu préciser une date à laquelle un accord pourrait être trouvé.

"Il y a encore des domaines où les autorités vérifient que les données économiques en leur possession sont les plus récentes", a ajouté le responsable du Fonds.

jt/ob/lor

PLUS:afp