NOUVELLES

Des tirs de mortier et des explosions font neuf victimes en Irak

19/04/2013 01:08 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Des fidèles ont été visés par des tirs de mortier et des attentats à la bombe à la sortie de la prière du vendredi dans deux mosquées au nord de Bagdad, en Irak. Les attaques ont fait neuf morts et plus d'une vingtaine de blessés, selon le bilan des autorités policières.

La première attaque a eu lieu à la mosquée sunnite al-Muthana de Khalis, ancien fief des insurgés sunnites situé à environ 50 kilomètres au nord de Bagdad. Des tirs de mortier ont détruit la mosquée, tuant sept personnes et faisant 14 blessés.

Le seconde s'est produite un peu plus tard dans la ville de Kirkouk. Une bombe déposée en bord de route a explosé alors que des fidèles chiites rentraient à la maison après la prière. Deux personnes ont perdu la vie et 14 autres ont subi des blessures lors de cet attentat, ont indiqué les policiers.

On ignore le motif précis de ces deux attaques, mais les actes violents se sont multipliés ces derniers jours en Irak, alors que des élections provinciales se préparent.

Le scrutin de samedi doit mener à l'élection de responsables locaux aux quatre coins du pays, incluant dans la capitale, Bagdad. Les autorités se sont engagées à resserrer les mesures de sécurité en prévision du vote.

PLUS:pc