NOUVELLES

Casque bleu tué au Darfour: l'ONU réclame un accès libre à la zone

19/04/2013 03:46 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

L'ONU a condamné vendredi l'attaque qui a causé la mort d'un Casque bleu nigérian de la mission de paix conjointe Union africaine-ONU au Darfour (Minuad) et a réclamé au gouvernement soudanais un accès libre à la zone où s'est produite cette attaque.

Selon un communiqué de l'ONU, son secrétaire général Ban Ki-moon "appelle les autorités à poursuivre immédiatement en justice les responsables" de l'attaque, qui a visé une base de la Minuad à Muhagiriya au Darfour-Sud.

M. Ban est aussi "très préoccupé par les restrictions imposées à la Minuad et aux travailleurs humanitaires par les autorités soudanaises qui empêchent la livraison d'aide aux civils" affectés par de récents combats entre forces gouvernementales et rebelles dans cette zone. Il "appelle les autorités à permettre immédiatement un accès libre et total aux civils qui ont besoin d'aide".

L'armée soudanaise a annoncé avoir pris mercredi le contrôle de Muhagiriya et celui de la localité voisine de Labado, occupés auparavant par les rebelles de la faction de l'Armée de libération du Soudan (ALS) de Minni Minnawi.

Selon l'Ocha, le gouvernement, citant des raisons de sécurité, n'a pas autorisé les agences humanitaires à se rendre dans cette zone.

Plus de 40 membres de la Minuad ont été tués au Darfour en près de cinq ans.

Des sources de l'ONU ont indiqué ne pas être au courant de poursuites judiciaires contre les auteurs de ces attaques.

avz/mdm

PLUS:afp