NOUVELLES

Boston: le suspect en fuite pas encore interpellé

19/04/2013 06:41 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

Le suspect du double attentat de Boston traqué depuis jeudi soir par des milliers de policiers n'avait toujours pas été interpellé vendredi en fin d'après-midi, ont indiqué les autorités américaines, promettant de mettre la main sur lui.

Appelant la population à rester prudente jusqu'à ce que le jeune homme, qui est selon elles toujours dans la Massachusetts (nord-est), soit interpellé, elles ont par ailleurs annoncé la levée de l'interdiction de sortir de chez soi, en vigueur depuis le matin à Boston et dans plusieurs banlieues avoisinantes.

"Nous n'avons pas arrêté le suspect cet après-midi, mais nous le ferons", a déclaré au cours d'une conférence de presse Timothy Alben, chef de la police d'Etat du Massachusetts.

"Au nom de toutes les personnes tuées ou blessées lors du marathon, ou de ces policiers qui ont perdu la vie ou ont été grièvement blessés, nous sommes entièrement dévoués à apporter une conclusion à cette affaire", a-t-il ajouté.

Annonçant que les habitants de Boston pouvaient à nouveau sortir de chez eux, le gouverneur du Massachusetts Deval Patrick a précisé que le métro de la ville allait se remettre à fonctionner.

"Nous demandons au public de rester vigilant", a-t-il dit: "Mais nous sommes confiants dans le fait (...) que nous pouvons recommencer à vivre nos vies".

Timothy Alben a également déclaré que "quelque 200 coups de feu" avaient été échangés entre les forces de l'ordre et les deux frères suspects au cours de leur cavale dans les rues de Boston et de sa banlieue pendant la nuit. Ils ont aussi lancé des explosifs en direction des policiers qui les poursuivaient, a-t-il précisé.

Des milliers d'agents des forces de l'ordre recherchaient toujours activement vendredi en fin de journée le suspect "numéro 2" du double attentat de lundi au marathon de Boston, Djokhar Tsarnaev, 19 ans. Son frère aîné Tamerlan, 26 ans, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite d'une course-poursuite avec la police.

bur-mdm/sam

PLUS:afp