NOUVELLES

Attentats à Boston: la sécurité sera resserrée au Jeux olympiques de Sotchi

19/04/2013 07:13 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

MOSCOU - L'origine tchétchène des deux présumés suspects de l'attentat du Marathon de Boston ravive les inquiétudes à propos des mesures de sécurité qui seront mises de l'avant lors des Jeux olympiques de Sotchi en 2014. Les autorités assurent toutefois qu'elles sont préparées à assurer la sécurité des athlètes et des spectateurs.

Jusqu'ici, on ne peut établir aucun lien entre les insurgés tchétchènes et les deux suspects du Marathon de Boston. Rappelons que l'un d'eux a été tué lors d'une fusillade et que l'autre a été appréhendé par les forces de l'ordre en soirée, vendredi.

Depuis plusieurs années, la Russie tente de convaincre le reste du monde que la menace des insurgés tchétchènes est toujours aussi présente.

Même si le gouvernement tchétchène se vante d'avoir mis en place des mesures pour tenter d'éradiquer l'insurrection, celle-ci se propage dans toute la région du Caucase et sème la terreur à Moscou et dans d'autres villes. Les autorités russes ont souvent utilisé des mesures répressives qui ont fait des douzaines de morts pour contrer la menace.

Le comité organisateur des Jeux de Sotchi a refusé de dire comment les attentats de Boston allaient influencer la sécurité lors des Jeux, qu'on qualifie déjà de «plus sécuritaires de l'histoire». Les dirigeants olympiques ont réaffirmé leur confiance envers les mesures de sécurité mises en place par les Russes.

Les Olympiques sont «l'endroit le plus sécuritaire que vous pouvez trouver», a déclaré le président de la Fédération internationale de ski et membre du Comité international olympique, Gian Franco Kasper.

«Nous sommes bien au courant des mesures de sécurité qui prévalent en Russie en ce moment, a-t-il dit. Ils sont relativement nerveux pour les Jeux, ce qui est compréhensible étant donné les pays voisins.»

Les attentats de Boston devraient en principe améliorer les mesures de sécurité à Sotchi puisque les États-Unis seront portés à s'impliquer pour assurer la sécurité des Américains, selon un expert.

«Les agences de renseignement américaines seront plus intéressées à coopérer, ce qui s'est rarement fait jusqu'à maintenant», a indiqué l'expert en sécurité et journaliste russe, Andrei Soldatov.

Le porte-parole du comité olympique américain, Patrick Sandusky, a assuré à l'Associated Press que son comité «travaillera en collaboration avec le comité organisateur local et que les départements d'État et les organismes d'application de la loi seront mis à profit.»

Les séparatistes tchétchènes ont mené deux guerres à grande échelle contre les forces russes. Malgré les sanctions imposées par le président Vladimir Poutine, l'insurrection islamique ne cesse de se propager.

En 2002, des kamikazes tchétchènes ont pris près de 850 personnes en otage dans un théâtre de Moscou. Cet évènement s'est soldé par la mort de plus de 100 personnes après que les forces russes aient infiltré le théâtre après avoir tenté d'endormir ses occupants avec des gaz narcotiques.

Les insurgés tchétchènes ont aussi effectué une prise d'otage qui s'est terminée en bain de sang, en 2004 dans la ville de Beslan, dans le sud de la Russie. Près de deux jours après le début de la prise d'otage, plus de 330 personnes, dont la moitié était des enfants, ont été tuées.

PLUS:pc