NOUVELLES

Attentat de Boston : la tante des suspects demande des preuves

19/04/2013 01:50 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

La tante des deux suspects dans l'attentat à la bombe au marathon de Boston, qui vit à Toronto, a affirmé ne pas croire que ses neveux aient pu être impliqués dans ce crime et affirme que le FBI n'a aucune preuve autre que les images des deux jeunes hommes qui marchent dans la rue près de la ligne d'arrivée.

Jointe au téléphone par CBC vendredi, Maret Tsarnaeva, a confié qu'elle n'avait pas encore communiqué avec son frère Anzor, le père des deux hommes, Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev.

« Mes neveux ne peuvent pas avoir participé à cet acte horrible et terrible qui a été commis dans les rues de Boston », a-t-elle affirmé. « Je connais ces deux neveux, des garçons intelligents, de bons garçons, ils n'ont pas de mobile pour ça », a-t-elle poursuivi.

S'adressant à plusieurs médias également vendredi, Maret Tsarnaeva a demandé des preuves. « Persuadez-moi » a-t-elle dit, « et revenez et voyez ma réaction et dites-mois : "Que pensez-vous maintenant que vous avez toutes les preuves qu'ils ont fait ça?". Et alors, bien sûr, j'imagine que j'exprimerai ce que je ressentirai ».

Elle raconte ensuite qu'en apprenant la nouvelle, elle a d'abord ressenti de la colère et de l'incompréhension. « Mais ensuite, j'ai rapidement parcouru les éléments disponibles », a-t-elle confié aux journalistes. « J'ai appelé le FBI une première fois et j'ai dit qu'ils n'ont pas pu avoir fait ça. Où sont les preuves? Tout ce que vous montrez, c'est une vidéo ». Maret Tsarnaerva a ajouté croire que les images avaient été mises en scène.

Maret Tsarnaeva vit au Canada depuis 1996. Elle a étudié à l'Université du Manitoba. Elle soutient ne pas avoir vu ses neveux depuis cinq ou six ans. Cependant, elle dit avoir parlé à l'aîné âgé de 26 ans, Tamerlan Tsarnaev, il y a deux ans, à l'occasion de la naissance de sa fille, et une autre fois il y a un an.

Selon elle, Tamerlan Tsarnaev était marié à une femme qu'elle décrit comme une chrétienne. Il restait à la maison pour s'occuper de sa fille pendant que sa femme travaillait. Sa tante a du mal à croire qu'il est mort.

Maret Tsarnaeva a aussi révélé avoir parlé au FBI vendredi matin pour dire aux policiers américains que les deux suspects étaient ses neveux et qu'ils étaient innocents.

PLUS:rc