NOUVELLES

Accord historique entre la Serbie et le Kosovo

19/04/2013 11:47 EDT | Actualisé 19/06/2013 05:12 EDT

La Serbie et le Kosovo sont parvenus à une entente, vendredi à Bruxelles, en Belgique, afin de normaliser leurs relations.

La Serbie et son ancienne province du Kosovo sont parvenues à un accord historique afin de normaliser leurs relations. « Cet accord est la base pour une normalisation de nos relations », a annoncé le ministre kosovar des Affaires étrangères, Enver Hoxhaj, sur son compte twitter.

En plus de permettre à la région d'exorciser l'implosion de la Yougoslavie dans les années 1990, l'accord pourrait conduire Belgrade à joindre l'Union européenne (UE).

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a précisé que les premiers ministres des deux pays - le Serbe Ivica Dacic et le Kosovar Hashim Thaci - ont signé l'accord au terme de six mois de négociations et plus d'une décennie d'animosité causée par une guerre de sécession.

La genèse du conflit

Le Parlement kosovar a déclaré son indépendance en février 2008 avec le soutien des États-Unis et de grandes puissances européennes. Belgrade et Moscou s'étaient opposées à la proclamation. Ancienne province de la Serbie, le Kosovo compte une majorité d'Albanais.

Le Canada avait reconnu le nouvel État un peu plus d'un mois suivant sa proclamation unilatérale d'indépendance. Un total de 90 pays ont reconnu le Kosovo, dont 22 des 27 pays de l'UE. L'opposition de la Russie et de la Chine, deux membres du Conseil de sécurité de l'ONU, faisait en sorte que le Kosovo n'était pas reconnu à l'ONU.

La proclamation d'indépendance du Kosovo constituait la dernière étape du processus de démantèlement de la Yougoslavie, qui, depuis 1991, avait assisté à l'émancipation de la Slovénie, de la Croatie, de la Macédoine, de la Bosnie-Herzégovine et du Monténégro.

Les déclarations d'indépendance de la Slovénie et de la Croatie, le 25 juin 1991, et celle de la Bosnie-Herzégovine, le 6 mars 1992, ont marqué le début de conflits qui dureront jusqu'à la conclusion des accords de Dayton, en décembre 1995.

À LIRE AUSSI:

PLUS:rc