NOUVELLES

Syrie: le Koweït donne 300 millions USD à l'ONU pour aider les réfugiés

18/04/2013 12:12 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

Le Koweït a distribué jeudi à Genève un montant total de 300 millions de dollars à neuf agences de l'ONU et au CICR pour financer l'aide aux réfugiés syriens et aux déplacés en Syrie.

L'Office de l'ONU de secours et de travaux pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a ainsi annoncé avoir reçu 15 millions de dollars afin de venir en aide aux 500.000 réfugiés palestiniens pris dans la guerre civile en Syrie.

"Il s'agit de l'un des plus importants dons reçu par l'UNRWA pour ce que nous faisons en Syrie et dans les pays voisins", a affirmé dans un communiqué son commissaire général Filippo Grandi.

"Avec cet argent, nous pourrons apporter une aide décisive, comme l'hébergement d'urgence de quelque 8.000 Palestiniens et Syriens dans certaines de nos écoles", a-t-il ajouté.

Selon l'office, dont huit membres sont emprisonnés ou portés disparus en Syrie, 400.000 réfugiés palestiniens ont besoin d'une aide humanitaire.

Le Koweït s'était engagé à verser cet argent lorsqu'il avait accueilli en janvier une conférence de donateurs.

"Nous mettons nos actes en conformité avec nos paroles", a déclaré devant les journalistes l'ambassadeur koweïtien Dharar Abdul-Razzak Razzooqi. "Nous espérons que d'autres pays vont remplir les engagements souscrits à cette conférence".

Un milliard et demi de dollars avaient été promis par les participants, mais avant le don koweïtien seuls 30% de ce montant avait été versés, les agences onusiennes multipliant les mises en garde sur leurs difficultés à financer une aide qui concerne de plus en plus de Syriens.

Avec ce versement, l'aide promise pour 2013 est financée à hauteur d'environ 50%, a souligné le Bureau des Nations unies pour la coordination de l'aide (OCHA).

"C'est vraiment une nouvelle encourageante en ces temps difficiles. Votre générosité nous encourage à redoubler d'efforts et à augmenter notre aide à ceux qui en ont désespérément besoin", a affirmé Rashid Khalikov, directeur pour l'OCHA à Genève.

Près de sept millions de Syriens ont besoin d'aide humanitaire, a indiqué jeudi la responsable des opérations humanitaires de l'ONU Valerie Amos, qui s'est plaint des obstacles mis par Damas à la distribution de l'aide.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue conflit armé. Selon l'ONU, plus de 70.000 personnes sont mortes dans le pays depuis le début des violences.

jwl-pjt/bds/sbh/hj

PLUS:afp