NOUVELLES

Syrie: Assad est "isolé de la réalité", estime l'opposition

18/04/2013 06:04 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

La Coalition nationale de l'opposition syrienne a estimé que le président Bachar al-Assad était "isolé de la réalité", au lendemain de la diffusion d'un entretien télévisé du chef de l'Etat syrien.

Cette interview "révèle qu'il est isolé de la réalité et aveugle à la corruption, la dévastation et le bain de sang qu'il a provoqués", a jugé l'opposition dans un communiqué.

Dans une interview d'une heure à la chaîne officielle Al-Ikhbariya, M. Assad a affirmé qu'une défaite de son régime face aux rebelles, qu'il a comme toujours qualifiés de "terroristes" financés par l'étranger, signifierait "la fin de la Syrie".

"Nous n'avons pas d'autres options que la victoire, car si nous ne sommes pas victorieux, ce sera la fin de la Syrie", a déclaré M. Assad.

Il a lié son départ à une "décision du peuple", laissant entendre qu'il pourrait se représenter à la présidentielle à l'issue de son mandat en 2014.

M. Assad s'en est pris à l'opposition, essentiellement basée à l'étranger, doutant de son patriotisme, minimisant son appui populaire et estimant qu'elle n'était pas à la hauteur pour s'engager dans un dialogue avec Damas.

"Al-Qaïda domine (la rébellion) en Syrie", a-t-il également souligné.

Son "approche est comparable à celle des tyrans", dénonce la Coalition de l'opposition qui l'accuse de "déni de l'autre et de détachement de la réalité et (de proposer) des solutions n'ayant aucun rapport avec la crise".

La Coalition de l'opposition insiste d'autre part sur le fait qu'elle est "un organisme représentatif pour tous les Syriens, émergeant de leur révolution, leurs sacrifices et leur volonté".

"Elle tire son existence et sa légitimité uniquement de cette révolution", assure la Coalition.

kam-sah/feb/sw

PLUS:afp