POLITIQUE

Des vétérans canadiens visiteront la Corée du Sud malgré les tensions

18/04/2013 07:50 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT
CP

OTTAWA - Le ministre des Anciens Combattants, Steven Blaney, accompagnera des vétérans canadiens en Corée du Sud la semaine prochaine en dépit des menaces de Pyongyang envers Séoul.

M. Blaney et un groupe de 36 anciens combattants de la guerre de Corée quitteront le Canada ce week-end afin d'effectuer une visite commémorative des champs de bataille et des cimetières.

Selon le ministre, le ministère des Affaires étrangères garde un oeil sur la péninsule coréenne, où le dictateur nord-coréen, Kim Jong-un, a menacé de lancer une attaque nucléaire contre la Corée du Sud et les États-Unis.

Il a ajouté que le gouvernement sud-coréen n'avait émis aucun avertissement par rapport au voyage.

La visite, d'une durée de cinq jours, vise à commémorer la contribution du Canada à la guerre de Corée, qui s'est déroulée de 1950 à 1953.

Environ 26 000 Canadiens ont pris part à ce conflit et 516 d'entre eux y ont perdu la vie.

Selon le lieutenant-général Walter Semianiw, qui a participé à la téléconférence du ministre Blaney à ce sujet jeudi, les menaces de Pyongyang n'entraîneront pas l'annulation du voyage.

Il a indiqué que Séoul avait officiellement invité les anciens combattants canadiens et que ces derniers tenaient à se rendre là-bas.

Steven Blaney a affirmé que les tensions actuelles entre les deux Corées démontraient l'importance de ce que les Canadiens avaient accompli durant le conflit il y a 60 ans.

Le gouvernement Harper a décrété que l'année 2013 était celle des vétérans de la guerre de Corée.

D'après M. Semianiw, le voyage coïncidera avec le 62e anniversaire de la bataille de Kapyong. Lors de ce combat survenu en 1951, les soldats de la Princess Patricia's Canadian Light Infantry avaient défendu avec succès une position sur une colline contre les forces chinoises, qui étaient beaucoup plus nombreuses.

M. Blaney a expliqué que 10 000 vétérans canadiens de la guerre de Corée étaient toujours en vie et a invité la population à prendre le temps de les questionner sur leur histoire et de les remercier pour leurs efforts.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les grands moments de tension nucléaire entre Corée du Nord et reste du monde