NOUVELLES

Soudan: bombardements de l'armée de l'air au Kordofan-Sud (rebelles)

18/04/2013 06:36 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

Les rebelles du Kordofan-Sud ont affirmé que l'armée de l'air avait mené jeudi des raids sur un village de la province faisant des blessés, à quelques jours de négociations prévues avec le gouvernement soudanais pour mettre fin aux combats.

"Ils ont bombardé un des villages" de la région, a déclaré à l'AFP, Arnu Ngutulu Lodi, porte-parole de la branche Nord du Mouvement de libération populaire du Soudan (SPLM-N).

Il faisait référence au secteur de El Debkar, situé à une cinquantaine de km au sud du chef-lieu de la province, Kadougli, et a fait état de quatre blessés.

Le porte-parole des forces armées soudanaises n'était pas joignable dans l'immédiat.

Mercredi, le porte-parole de l'armée, Sawarmi Khaled Saad, a assuré que Dandor, une garnison à 18 km à l'est de Kadougli que les rebelles ont annoncé avoir prise lundi, avait été "libérée".

"Après une longue bataille à Dandor, nos forces se sont retirées" mercredi après-midi, a pour sa part affirmé M. Lodi. "Le gouvernement est à présent sur place", a-t-il confirmé.

Des organisations de défense des droits de l'Homme ont accusé l'armée soudanaise de mener des raids aériens "sans discernement", tandis que le gouvernement accuse les rebelles d'avoir fait des victimes civiles dans des bombardement à Kadougli.

Le gouvernement et le SPLM-N se sont tous deux dits prêts mercredi pour des négociations de paix prévues le 23 avril à Addis Abeba.

L'armée et le SPLM-N s'affrontent depuis juin 2011 au Kordofan-Sud et septembre 2011 au Nil bleu, deux régions frontalières avec le Soudan du Sud. Les combats meurtriers ont touché un million de personnes, dont 200.000 ont dû se réfugier en Ethiopie ou au Soudan du Sud.

it/feb/sw

PLUS:afp