NOUVELLES

Les profits de TransForce ont reculé de 37 pour cent au premier trimestre

18/04/2013 05:44 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les profits nets de TransForce (TSX:TFI) ont reculé de plus de 37 pour cent au premier trimestre et l'entreprise a indiqué jeudi ne pas s'attendre à un redressement de la conjoncture avant la fin de l'année.

Au cours de la période qui a pris fin le 31 mars, la compagnie de transport a enregistré un bénéfice net de 18,9 millions $ (20 cents par action), alors qu'elle avait dégagé 30,2 millions $ (31 cents par action) pendant la même période de 2012.

Les revenus trimestriels ont fléchi de 4,9 pour cent pour atteindre 749,7 millions $.

Dans un communiqué, le grand patron de TransForce, Alain Bédard, a expliqué que l'entreprise avait souffert du «ralentissement persistant dans certains secteurs clés de l'économie nord-américaine ainsi que des fluctuations saisonnières plus normales en 2013 que l'an dernier».

Le dirigeant a ajouté que les «efforts constants» de la direction pour «maximiser l'efficience» des activités avaient permis de maintenir la marge bénéficiaire d'exploitation à des niveaux stables.

Les revenus des secteurs des services à l'industrie de l'énergie et du transport de lots brisés ont diminué, mais l'effet de cette baisse a été partiellement atténué par la contribution de 24,9 millions $ apportée par Velocity Express, une entreprise de livraison le même jour acquise en février 2013.

M. Bédard a précisé qu'il n'entrevoyait «aucune amélioration significative de la conjoncture avant la fin de l'année». Dans ce contexte, TransForce «continuera de mettre l'accent sur la réalisation des synergies découlant des acquisitions importantes effectuées depuis 2011».

Les résultats ont été publiés après la fermeture des marchés financiers. L'action de TransForce a clôturé à 20 $ jeudi, en baisse de 1,4 pour cent, à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc