NOUVELLES

Le pétrole profite à New York d'un rebond technique dans un marché prudent

18/04/2013 02:48 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

Le prix du pétrole new-yorkais s'est affiché en hausse jeudi, profitant principalement d'un rebond technique après le net recul observé ces derniers jours dans un marché toujours inquiet pour la demande en brut dans le monde.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai a gagné 1,05 dollar à 87,73 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La hausse des cours du brut "correspond vraiment à un rebond lié aux achats de couverture pour des paris à la baisse", selon Ray Carbone, courtier à Paramount Options.

"De façon générale, le marché reste fragile (...). Mais les cours ne peuvent pas continuer à baisser tous les jours", a-t-il souligné.

Le marché pétrolier a de fait été particulièrement chahuté ces derniers jours, perdant près de huit dollars en une semaine et chutant même de deux dollars en une seule séance.

Le marché reste d'ailleurs prudent. "Les inquiétudes sur la demande après les statistiques moroses publiées (lundi et mardi) aux États-Unis et en Chine, les deux plus gros consommateurs de brut de la planète, tout comme l'accroissement de la production pétrolière américaine (...) pèsent toujours sur le moral des opérateurs", ont observé les analystes de Commerzbank.

Les indicateurs publiés jeudi aux États-Unis n'étaient pas pour les rasséréner: ainsi, l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (nord-est) a ralenti contre toute attente en avril, tandis que l'indice composite des indicateurs économiques américains a baissé en mars après trois mois de hausse selon l'institut Conference Board.

Mais si les nouvelles inscriptions au chômage sont légèrement remontées aux Etats-Unis la semaine dernière après leur forte baisse des premiers jours d'avril, "le niveau de chômage reste au final à un niveau correct", a remarqué John Kilduff, d'Again Capital.

De plus, "alors qu'on craignait un peu pour les capacités de refinancement des pays européens, on éprouve un certain soulagement après la réussite de l'émission d'obligations en Espagne", a noté M. Kilduff.

Bénéficiant du climat de détente relative sur le marché de la dette souveraine du pays, Madrid a en effet levé jeudi 4,714 milliards d'euros à moyen et long terme, à des taux au plus bas depuis près de trois ans.

Les cours ont aussi été soutenus par un accès de faiblesse du dollar face aux principales devises, qui rendait plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres monnaies.

jum/sl/mdm

PLUS:afp